Informations clés

Entreprise : IRC
Date de publication : 2018-12-23
Date de fin de publication : 2019-02-28
Lieu : Bujumbura

Job Information

Aperçu/Sommaire de l’emploi

Le Coordinateur ou la coordinatrice du Programme Protection de l’Enfance et Education fournit une orientation stratégique globale et une vision pour les interventions de protection de l’enfance de l’IRC au Burundi et, dans la mesure du possible, avec les initiatives régionales de l’IRC sur la protection de l’enfance. Le coordonnateur doit également évaluer les possibilités d’éducation et appuyer les interventions de développement commercial pour l’éducation. Le coordonnateur ou la coordinatrice devrait se tenir au courant des meilleures pratiques émergentes et assurer un leadership ou une contribution aux initiatives inter institutions au niveau national. Le poste sert également de représentant du programme de protection de l’enfance et éducation à divers niveaux, y compris le gouvernement au niveau central, déconcentré et local, les ONG internationales et locales partenaires, les organisations des Nations Unies et autres partenariats stratégiques. La supervision du poste relève du directeur adjoint des programmes (DDP).

Principales responsabilités

  • Qualité technique et élaboration d’une stratégie de programme
  • Soutenir la mise en œuvre/la révision de la stratégie de protection de l’enfance et l’élaboration/la révision de la stratégie d’éducation basée sur le Plan d’action stratégique (PAS) et l’aligner sur le Cadre de résultats et de preuves (OEF) et les théories du changement pertinentes (ToC) en coordination avec le DDP et le service technique
  • Diriger le développement des affaires et évaluer le potentiel de croissance des programmes en fonction de l’analyse du contexte et des nouveaux besoins et opportunités.
  • Fournir un appui technique et de gestion à tous les projets de protection de l’enfance et les projets d’éducation de l’IRC au Burundi, conformément aux meilleures pratiques techniques et à la politique de l’IRC.
  • Évaluer la pertinence des différentes options de programmation, des ajouts, des adaptations et veiller à ce que les modalités de mise en œuvre répondent au mieux aux besoins et au contexte.
  • Assurer la liaison avec le conseiller technique en matière de protection de l’enfance et périodiquement avec d’autres unités techniques pertinentes, y compris la DRE et l’éducation, pour s’assurer que le soutien, les outils et les ressources pertinents sont utilisés dans l’élaboration et la mise en œuvre des programmes.
  • Au niveau national, travailler en étroite collaboration avec le coordinateur de la DER et les autres coordinateurs de l’Unité de réponse à la violence (VPRU) pour assurer le bien-être général de l’enfant.

Représentation et partenariat

  • Établir et entretenir des relations solides avec les fonctionnaires compétents du Ministère, en maintenant le CRI en tant qu’acteur clé dans les interventions de protection de l’enfance et l’éducation ainsi que le plaidoyer au niveau national avec un point focal national.
  • Développer, maintenir et/ou initier des partenariats avec des organisations communautaires, des ONG, des agences des Nations Unies et des ministères gouvernementaux pour soutenir les interventions de protection de l’enfance et évaluer les opportunités d’éducation. Représenter l’IRC aux réunions de coordination liées au programme, en veillant à la bonne diffusion de l’information parmi les intervenants pertinents.
  • Soutenir le personnel clé pour établir et/ou maintenir des mécanismes de coordination au niveau provincial; soutenir le transfert de ces responsabilités aux organismes gouvernementaux pertinents.

Gestion de programme et développement de l’activité

  • Responsabilité globale de la gestion et de la mise en œuvre des projets de protection de l’enfance et éducation.
  • Renforcer la coordination avec les homologues de la protection et de l’éducation de l’enfance ; améliorer le partage de l’information et la programmation.
  • Identifier de nouvelles possibilités de financement et élaborer des propositions conformes au PAS et à l’OEF.
  • Assurer la qualité technique des propositions et des rapports.
  • Élaborer et tenir à jour un plan de suivi et d’évaluation, y compris la collecte et l’analyse systématiques des données, en collaboration avec le gestionnaire du suivi et de l’évaluation.
  • Veiller à ce que les normes minimales de protection de l’enfance dans l’action humanitaire, les directives relatives aux procédures d’intérêt supérieur de l’enfant et les autres outils techniques de base soient comprises, utilisées et respectées au sein de l’IRC.
  • Coordonner avec les autres acteurs et partenaires tant nationaux qu’internationaux un processus d’harmonisation et de coordination de l’implémentation des directives relatives aux procédures d’intérêt supérieur de l’enfant et les autres outils techniques de base.
  • ·Développer des synergies avec d’autres domaines de programmation et assurer la coordination avec diverses unités de soutien technique afin d’assurer une programmation de qualité.

Gestion des Ressources Humaines

  • Diriger l’équipe de protection de l’enfance, superviser et soutenir directement les responsables des projets
  • Participer au recrutement, à la formation et au monitorât du personnel de protection de l’enfance et d’éducation.
  • Veiller à ce que l’équipe fasse l’objet d’évaluations régulières du rendement et reçoive une rétroaction continue.
  • Développer une stratégie d’inter action positive et continue entre les équipes et membres des équipes du programme.
  • Élaborer un plan de renforcement des capacités pour le personnel de protection de l’enfance et rechercher activement des possibilités de formation formelle et informelle pour le personnel.
  • S’assurer que le personnel et les partenaires de la protection de l’enfance comprend et respecte la méthode de l’IRC concernant l’exploitation et les abus sexuels, le harcèlement et le détournement financier et la politique de protection de l’enfance de l’IRC.

Gestion du budget, de l’administration et des subventions

  • Veiller à ce que les subventions pour la protection de l’enfance et l’éducation soient mises en œuvre conformément aux règlements et aux lignes directrices des donateurs.
  • Examiner les rapports sur le budget par rapport aux rapports réels (BvA), en fournissant une rétroaction au besoin ; superviser l’élaboration des plans de dépenses.
  • En collaboration avec l’équipe de S&E, superviser le développement des systèmes de S&E pertinents et assurer un suivi régulier des données pertinentes pour alimenter l’examen en cours du cycle de projet et la prise de décision pour la programmation.
  • Veiller à ce que les rapports de l’IRC et des donateurs sur les activités de subvention, les indicateurs et les réalisations soient de grande qualité.
  • Veiller à l’équité lors de la mise à la disposition des outils de travail, documents ou actes administratifs au staff de l’IRC en général et le staff du projet en particulier.

Autre

  • Surveiller et évaluer la sûreté et la sécurité de l’équipe de façon constante et proactive ; signaler rapidement les préoccupations ou les incidents à la direction de l’IRC et assurer la liaison avec les dirigeants communautaires et d’autres parties externes au besoin pour maintenir ou améliorer l’environnement de sécurité des programmes de PCI.
  • Autres tâches assignées par le superviseur pour permettre et élaborer les programmes de PCI

Principales relations de travail

  • La position se rapporte à : Directrice adjointe ou Directeur adjoint du programme
  • Le poste supervise directement :

o Coordinateur national (e) de la protection de l’enfance et Spécialiste en soins de remplacement.

o Le partenariat avec actuelles ou autres future partenaire de mise en œuvre.

  • Autres contacts internes et/ou externes :

o Interne : Conseillers techniques, contrôleur des finances, ressources humaines, administration, chaîne d’approvisionnement, autres coordonnateurs de programmes et de projets.

o Externe : Les donateurs tels que l’UE, ECHO, le HCR et l’UNICEF, les ministères concernés, les partenaires (ONG internationales et nationales et OSC), d’autres agences des Nations Unies compétentes.

Exigences du poste

L’éducation

  • Maîtrise dans un domaine connexe et expertise démontrée dans un domaine connexe : protection, travail social, éducation ou travail communautaire.

Expérience de travail

  • Au moins six ans d’expérience en développement ou dans des situations d’urgence mettant en œuvre des programmes de protection de l’enfance et/ou dans des situations de réfugiés.
  • Expérience en programmation d’émissions d’éducation est hautement souhaitable.
  • Expérience de la gestion du personnel, y compris le développement des capacités techniques et le renforcement de l’esprit d’équipe
  • Expérience préalable de travail avec des responsables ou des institutions sur l’élaboration de politiques et/ou de stratégies et leur mise en œuvre est hautement souhaitable.
  • Expérience avérée de la planification, du suivi et de l’évaluation des programmes

Aptitudes et compétences démontrées

  • Compétences techniques en matière de programmes de protection de l’enfance (urgence, rétablissement et développement) ; en particulier, prévention et intervention en cas de séparation de la famille (de base), approche de gestion de cas (de base), compréhension des procédures relatives à l’intérêt supérieur (essentielles) et approches communautaires de protection.
  • Expérience, connaissance et application avérée des Lignes directrices sur la protection de remplacement pour les enfants
  • Expérience des partenariats, y compris la transition de la prestation directe de services à la collaboration avec les responsables et les acteurs locaux (ministères, organisations de la société civile, etc.).
  • Expérience avérée de l’intégration du bien-être et du rétablissement économiques dans les programmes de protection de l’enfance, avec une bonne compréhension des normes de rétablissement économique pour la protection de l’enfance.
  • Capacité de bien travailler en équipe et de façon autonome dans un environnement multiculturel stimulant et dynamique.
  • Capacité d’appliquer les compétences et les connaissances dans un éventail de domaines, y compris la mise en œuvre directe, les fonctions consultatives, la formation et le transfert des connaissances techniques et des compétences en gestion à d’autres.
  • Excellentes aptitudes à la communication écrite et orale, à la représentation et à la liaison avec les parties externes.
  • Solides compétences en communication et en relations interpersonnelles
  • Rédaction de rapports et de propositions solides et éprouvées
  • Excellentes compétences en informatique dans des programmes tels que : MS Word, Excel, PowerPoint
  • Expérience de l’autogestion de la santé et de l’encadrement du personnel Volonté et capacité de passer 50 % de son temps sur le terrain

Compétences linguistiques

  • Aptitude à parler, à lire et à écrire le français et l’anglais couramment (de préférence de langue maternelle anglaise ou française).
  • Aptitude à parler Kirundi/Kinyarwanda et/ou Swahili un plus

Environnement de travail

  • Le coordonnateur de la protection de l’enfance sera basé à Bujumbura, la capitale du Burundi.
  • Le logement partagé et un véhicule (après les heures de bureau) sont fournis par l’IRC.
  • Le poste exige d’importants déplacements sur le terrain. Le logement est fourni par l’IRC sur le terrain.

Processus de demande :

Pour postuler à ce poste, visitez ce lien et soumettez votre candidature.

Thank you to shop with us Rejeter