Informations clés

Entreprise : FAO
Date de publication : 2019-04-11
Date de fin de publication : 2019-04-24
Lieu : Bujumbura

Job Information

REPRESENTATION EN REPUBLIQUE DU BURUNDI

Avenue de la Plage. B.P. 1250 Bujumbura. Burundi. Tél. 22 20 6000 – Fax : 22 22 73 64. E mail : FAO-BI@fao.org

AVIS DE RECRUTEMENT

 Dans le cadre de la mise en œuvre du projet UNJP/BDI/044/EC « Renforcement de la résilience des communautés rurales à la sécurité alimentaire et nutritionnelle », le Bureau de la Représentation de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture relance un avis de recrutement pour pourvoir au poste d’un expert en suivi-évaluation.

Les candidats intéressés peuvent retirer les termes de référence de ce poste à la Représentation de la FAO, sise au Quartier Asiatique, Avenue de la Plage N°5.

Les dossiers de candidature, comprenant une lettre de motivation accompagnée d’un curriculum vitae détaillé et du formulaire de notice personnelle, dûment complété et signé (le formulaire est à retirer à la Représentation de la FAO),les diplômes obtenus et tout autre document jugé nécessaire par les candidats seront adressés au Représentant de la FAO au Burundi avec la mention « candidature au poste d’expert en suivi-évaluation», doivent être déposés à l’adresse ci-haut indiquée au plus tard, le  24 Avril  2019 à 12 heures.

Bujumbura, le  11  /04/2019

Isaias ANGUE OBAMA

Représentant de la FAO au Burundi

Food and Agriculture organization of the United Nations

Termes de Référence pour un contrat National Project Personnel (NPP)

Name: Projet de renforcement de la résilience des communautés rurales pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRRCRSAN)
Job Title**: Responsable suivi et évaluation
Division/Department:
Programme/Project Number: UNJP/BDI/044/EC
Duty Station: Bujumbura
Expected Start Date of Assignment: Duration: 33 mois
Reports to: Name: Isaias Angue OBAMA Title: Représentant FAO
 General Description of task(s) and objectives to be achieved
Sous la supervision générale du Représentant de la Fao au Burundi, en collaboration avec le bureau régional pour l’Afrique (RAF), le bureau sous régional pour l’Afrique de l’Est  (SFE et RTEA) et les divisions techniques et la division des urgences et de réhabilitation (TCE), sous la supervision directe de la Coordinatrice des opérations d’urgence et résilience ainsi que du Coordinateur national du projet, le Responsable suivi et évaluation (S&E) mettra en place un système fonctionnel de S&E des activités et des résultats du projet, construit autour de son cadre logique. Il devra en particulier:

1.       Mettre en place et opérationnaliser un système performant de suivi et évaluation entendu comme un outil de gestion (outil de planification, de redevabilité, d’aide à la prise de décision et de gestion des savoirs), en prenant en compte les concepts de pertinence, efficacité, efficience et impact.

2.       Appuyer la conception et la réalisation de la campagne de sensibilisation initiale du projet.

3.       Coordonner la réalisation d’une enquête de référence qui sera suivie d’une évaluation terminale à l’achèvement du projet pour mesurer l’impact du projet.

4.       Organiser au démarrage du projet et une fois tous les PMO et le staff recrutés, une séance de révision, appropriation du cadre logique et de ses indicateurs. Cette revue du cadre logique sera répétée chaque année pour faire le point du niveau d’avancement vers les objectifs visés.

5.       Contribuer à la mesure continue et fiable des indicateurs de suivi technique (réalisations physiques/produits-effets-impact comparés aux prévisions), de suivi comptable et financier (décaissement par catégorie de dépenses et par résultat), ainsi que d’évaluation des résultats en fonction des objectifs fixés.

6.       Former les animateurs des partenaires de mise en œuvre (PMO) à la méthode accélérée de recherche participative (MARP) et assurer le suivi et la synthèse consolidée des résultats des diagnostics participatifs réalisés par les PMO au démarrage du projet et qui serviront de situation de référence. Ces informations permettront d’assurer, tout au long de l’exécution, la mesure de l’impact du projet sur l’amélioration des conditions de vie des ménages ciblés.

7.       Coordonner la réalisation de l’analyse HEA pour la zone de moyens d’existence de la Plaine de l’Imbo, de manière synergique avec les 4 autres consortia du Programme Tubehoneza.

8.       Contribuer à la facilitation inter-consortia du Programme Tubehoneza, à travers la transmission en temps voulu des données de S&E du projet au facilitateur du PAM.

9.       S’assurer que des outils de redevabilité envers les populations affectées sont mis en place, notamment un système de plaintes; ainsi qu’un dispositif de redevabilité également envers le bailleur, la FAO et le Gouvernement.

10.   Constituer et gérer efficacement la base de données S&E (élaboration d’outils, collecte, validation participative, analyse des données, rapportage régulier, partage des informations pour la prise de décision et la réorientation des activités si nécessaire) pour rendre compte de l’amélioration des conditions de vie socio-économique des ménages ciblés, notamment de leur sécurité alimentaire et nutritionnelle.

11.   Organiser et coordonner régulièrement des études thématiques pour rendre compte des résultats tangibles du projet.

12.   Participer aux ateliers thématiques organisés dans le cadre du Programme Tubehoneza.

13.   Effectuer des visites de terrain régulières pour suivre l’exécution des activités planifiées, vérifier l’effectivité des réalisations rapportées par les partenaires, leur qualité et le niveau de satisfaction des parties prenantes.

14.   Identifier et communiquer en temps opportun toute contrainte, retard dans l’exécution, dépassement dans les coûts, etc. pouvant retarder/influer négativement sur l’atteinte des résultats escomptés, et contribuer à la recherche rapide de solutions.

15.   Contribuer à l’élaboration du programme de travail et de budget annuel (PTBA) du projet.

16.   Appuyer le Coordinateur national dans le suivi spécifique de l’exécution et la supervision des activités menées dans la région Ouest (Province de Bubanza).

17.   Contribuer à la rédaction de rapports périodiques et circonstanciels sur les activités et résultats techniques et financiers du projet.

18.   Contribuer à l’élaboration d’un système opérationnel d’information et de gestion des savoirs permettant de capitaliser et diffuser les bonnes pratiques et leçons apprises au sein du projet, des partenaires d’exécution et communautés ciblées.

19.   Mettre en place un mécanisme de rapportage des partenaires de mise en œuvre /opérateurs de terrain, tenant compte des indicateurs pour lesquels ils sont responsables des résultats.

20.   Mettre en place en collaboration avec l’unité de communication du bureau, la stratégie de communication et de visibilité du projet qui doit s’inscrire dans la politique de l’UE et la stratégie élaborée pour l’ensemble du programme Tubehoneza.

21.   Superviser la bonne exécution des conventions signées entre le projet et les PMO.

22.   Contribuer à la préparation des missions de supervision et d’évaluation du bailleur de fonds, du Gouvernement et de la FAO (siège, bureaux régionaux).

  1. Préparer trimestriellement un rapport d’avancement des activités réalisées et des produits obtenus.
  2. Exécuter toutes autres tâches demandées par le supérieur hiérarchique.

 Compétences requises:

  • Avoir un diplôme supérieur (Bac + 5) en gestion de projet, développement rural, agro-agronomie, socio-économie, sciences sociales, ou tout autre diplôme équivalent.
  • Maîtrise des approches participatives.
  • Avoir au minimum 5 ans d’expérience reconnue en matière de suivi-évaluation de projet, d’approches et méthodologies telles que: le cadre logique, la théorie du changement, la planification, la gestion axée sur les résultats, la gestion des données, l’analyse de l’information, la gestion des savoirs et la rédaction de rapports analytiques.
  • Une bonne connaissance de l’outil informatique notamment les logiciels de gestion des bases de données et traitement de texte dont Excel, SPSS, PowerPoint, Word, etc.
  • Grande capacité d’analyse, de synthétisation, d’organisation et de coordination.
  • Excellente capacité de communication (écrite et orale).
  • Excellente connaissance écrite, parlée et lue du français. La connaissance de l’anglais serait un avantage.
  • La connaissance des principes humanitaires constitue un avantage supplémentaire.
  • Avoir une expérience dans l’analyse du contexte, l’identification de la réponse et la formulation d’interventions opérationnelles efficaces, efficientes et aux effets durables.
  • Etre capable de travailler sous pression et de s’adapter à un environnement humanitaire en évolution et complexe et de travailler au sein d’une équipe multidisciplinaire et multiculturelle.
key performance indicators
Expected Outputs: Required Completion Date:
·         Outils de suivi-évaluation élaborés et opérationnels

·         Système de suivi –évaluation opérationnel et utilisé comme outil de gestion du projet

·         Partenaires de mise en œuvre formés au suivi-évaluation et contribuant à alimenter le système

·         Rapports de suivi et évaluation rédigés à fréquence régulière

·         Des analyses régulières sont faites pour rendre compte de l’état d’avancement du projet, capitaliser les bonnes pratiques et attester de l’atteinte (ou non) des objectifs visés

Continu jusqu’à la fin du projet
error: